Restaurant Ô Bell’ Endroit

OBE-1-an-(38)-bis (2)

Le restaurant Ô Bell’ Endroit a ouvert ses portes fin 2018 à La Roche-Sur-Yon. Ce projet a vu le jour grâce à Fabienne LAMOTHE, sa sœur Sonia MORIN et leur famille. 

L’objectif de ce restaurant est de créer une nouvelle opportunité d’emploi pour des personnes atteintes d’un handicap mental. 

Ce projet est né d’une réflexion familiale sur l’avenir professionnel de leur frère Valentin, porteur de Trisomie 21. Grâce à ce restaurant, ces personnes en situation de handicap ont ainsi accès à un métier où ils peuvent progresser et démontrer leur capacité à assurer un travail. 

Proposant une cuisine traditionnelle et créative, Ô Bell’ Endroit rencontre un beau succès. L’ouverture du restaurant a également permis d’embaucher 4 serveurs atteints de Trisomie 21. 

Accéder à un métier en milieu ordinaire leur offre une réelle place dans la société. Cela leur permet de maintenir et encourager la confiance en soi et leur développement (langage, sociabilité et autonomie) et d’envisager une meilleure vie d’adulte. 


Xavier Yvernogeau – burger « New Iode »

APART-X.YVERNOGEAU-copyright-S.BOURCIER (2)

Xavier Yvernogeau, chef du restaurant l’Apart à Challans a terminé 3ème lors du concours du meilleur Burger de France qui s’est déroulé à Paris en mars et avril 2019 

Avec plus de 310 candidats venus de toute la France, Xavier Yvernogeau a d’abord dû affronter quatre finalistes pour désigner le meilleur candidat de la région Ouest. Gagnant de cette « battle régionale », il a ensuite participé à la finale. 

C’est avec son burger « New Iode » que le challandais gagne la troisième place de cette compétition culinaire qui avait pour thème « Le Goût des Régions ». Le but étant de valoriser le terroir local dans son burger. Cette recette, Xavier Yvernogeau l’a imaginé, en souvenir de son enfance entre la ferme de son grand-père du côté de Machecoul et la côte de Jade. Un mélange entre les odeurs de beurre, de foin coupé et ce parfum d’iode ainsi que l’odeur des algues. De quoi nous mettre l’eau à la bouche !  

Depuis cette victoire, le burger NEW IODE est à la carte du restaurant l’Apart à Challans et rencontre un vif succès auprès des vendéens. 

Crédit photo : S. Bourcier


Luigi Trigatti – meilleur jeune boulanger de France

luigi (1)

Luigi Trigatti, titulaire d’un CAP boulanger depuis juillet est actuellement en première année de BP Boulangerie à L’ESFORA à La Roche-sur-YonIl effectue son apprentissage à la boulangerie PUBERT au Château d’Olonne. 

Le 23 octobre 2019, il remporte tout d’abord une médaille d’or ainsi que le titre de meilleur apprenti de France dans la classe boulangerie. Fin novembre, il représente une deuxième fois la région Pays de La Loire lors d’un concours national à Vesoul. Il termine premier du concours de meilleur jeune boulanger de France.  

Deux titres de champions de France en 2019 pour Luigi Trigatti qui vient tout juste de fêter ses 18 ans. Prochaine étape, le concours international des meilleurs jeunes boulangers qui se déroulera au Brésil en 2020. 

Après son BP, Luigi veut passer un brevet de maîtrise en boulangerie afin de se présenter à d’autres concours, comme les olympiades des métiers ou encore le concours de meilleur ouvrier de France.  

Il souhaite ensuite ouvrir sa propre boulangerie afin de proposer des produits à son image. 

 


Marie-Anne, Philippe et Baptiste PINEAU – Les Vergers du Galichet

verger (1)

Depuis 1976, les vergers du Galichet, situés à La Boissière-de-Montaigu, récoltent leurs propres pommes. Ces récoltes leur permettent de produire leur jus de fruits depuis plus de 10 ans. Engagés dans une démarche environnementale, leurs pratiques culturales leur ont permis d’obtenir plusieurs certifications :  

  • « Vergers écoresponsables »: Cette démarche marque l’engagement des pomiculteurs pour des méthodes de production respectueuses de l’environnement et de la biodiversité dans les vergers. 
  • Exploitation à Haute Valeur Environnemental (HVE). Ils sont seulement 3 en Vendée à avoir cette certification. Elle repose sur la biodiversité de l’exploitation, le faible recours aux produits phytopharmaceutiques, la gestion de la fertilisation et la préservation de la ressource en eau. 
  • Certification AB pour un verger (en cours de validation pour 2020)  

Les Vergers du Galichet, ont reçu la médaille d’argent au Salon de l’Agriculture en 2016pour leur cocktail pommes poires. En 2017, c’est leur jus de pommes qui est récompensé avec la médaille d’or et en 2018 avec l’argent 

Pour cette quatrième année de participation au Salon de l’Agriculture à Paris, nouvelle récompense pour les Vergers du Galichet, mais cette fois-ci dans la catégorie jus de pomme pétillant où ils reçoivent la médaille d’argent.  

Tout ce travail permet d’avoir une reconnaissance et surtout des retombées économiques importantes pour cette entreprise familiale. 


Maxime Bonnin – La Cibulle

cibulle

Située au cœur du Marais Poitevin, La Cibulle est une jeune brasserie mailletaise créée il y a trois ans par Maxime Bonnin. En ouvrant sa brasserie, Maxime Bonnin a souhaité créer des bières différentes en variant les houblons, les malts, différentes levures et assemblages.  

Ses bières sont fabriquées selon la méthode traditionnelle. Elles suivent un processus de fermentation et de maturation long, ce qui favorise leur richesse aromatique.  

Cette année a été une très belle année pour La Cibulle puisqu’elle a remporté deux belles médailles :  

  • Médaille d’Or lors du Salon de l’Agriculture à Paris en février 2019 pour sa bière ambrée l’American Amber. Récompense reçue lors d’une dégustation à l’aveugle dans la catégorie des bières ambrées de haute fermentation. 
  • Médaille d’Or pour la bière “l’Originale” au Concours International de Lyon en mars 2019 

Ces médailles récompensent le travail ainsi que l’investissement de ce projet qui pouvait paraître fou au début. Elles apportent aussi un succès qui va permettre d’investir dans du nouveau matériel et créer des emplois supplémentaires. 

 


Erwan Dieumegard – Entre deux fromages

entre-deux-fromages

Après une carrière de gérant d’alimentation et un travail dans la téléphonie, Erwan Dieumegard, 26 ans décide de tout quitter pour ouvrir le premier bar à fromages en Vendée. C’est ainsi qu’en juin 2019, Entre deux fromages voit le jour à La Roche-sur-Yon après 2 ans et demi de travail acharné. 

Ce nouveau bar propose des planches de fromages à déguster sur place ou à emporter. Il y propose également de la charcuterie, du vin, de la bière, des jus de fruits, du chocolat…  

Pour le fromage, Erwan Dieumegard mise sur la qualité en prenant ses produits chez Rodolphe Meunier, Ouvrier de France et Meilleur Fromager International en 2007.  Pour le reste, tout est local : Vin de Bournezeau, chocolat et pâtisseries de chez Vincent Vallée (Artisan chocolatier et champion du monde en 2015), charcuterie de chez Tradition de Vendée… 

Tous ces efforts lui ont valu le Trophée du Nouvel Entrepreneur 2019. L’idée est tellement originale, qu’Erwan Dieumegard a eu le droit fin novembre 2019 à un passage dans l’émission de radio “Les Grosses Têtes” sur RTL. 

Le succès est tel que le magasin va s’agrandir et qu’un deuxième bar à fromages va ouvrir ses portes en février 2020 à Fontenay-le-Comte. 


Suivez-nous sur Facebook :

… ou sur twitter :