Islais T Une Fois

Islais-T-une-fois

Islais T Une Fois, c’est un groupe de jeunes vidéastes basé à l’Ile d’Yeu. Ils réalisent des reportages, des court-métrages, des longs-métrages et des clips musicaux, sur différents thèmes, généralement engagés.  

Une des dernières vidéos en date, un clip sur le suicide des agriculteurs, comptabilise plus de 370 000 vues sur youtube et a même eu le droit à un reportage dans le JT de TF1, de France 2, de France 3 et de M6.  

Pourtant, aucun des membres n’a fait d’étude d’audio-visuel. Tom André est menuisier, Valentin André est dans le commerce et Jonathan Cantin travaille dans l’environnement. 

D’autres clips sont en préparation, ainsi qu’un long-métrage filmé sur l’Ile d’Yeu, Saint-Hilaire-de-Riez et Noirmoutier. Ce film, nommé « L’Ile en Péril », raconte l’histoire d’un jeune journaliste de Challans qui tente d’enquêter sur un riche investisseur qui veut acheter l’entièreté de l’Ile d’Yeu. Le film devrait sortir au cinéma de l’Ile d’Yeu (et d’autres cinémas en Vendée) pour 2020. Et de nombreux autres projets sont préparations et pas seulement en Vendée. 


Yannick Jaulin

portrait-JAULIN

Yannick Jaulin aime les mots. La langue est son premier outil de travail pour être un porte-parole de l’héritage qu’il a reçu. Né à Aubigny, il sillonne adolescent les chemins buissonniers de Vendée pour recevoir le savoir des anciens dans le parlhanje qui est le sien. Durant ces  dix ans, il collecte « la culture des gens de la vie » dans sa langue maternelle. Son travail mêle la littérature orale et l’écriture avec l’hybridation des disciplines – conte, théâtre, musique, arts de la rue et arts visuels. 

Après deux créations originales en 2018 « Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour » et « Causer d’amour », il consolide sa place à part au sein des théâtres de France avec une centaine de représentations en 2019 dont 22 aux Bouffes du Nord à paris. Novateur des arts de la parole, il créé l’apéro-jeu vendéen pour diffuser la culture et le patois vendéen le temps d’un moment convivial et ludique. Reconnu pour son exigence et sa recherche de formes nouvelles, il garde contact avec son public des origines, son terreau d’inspiration première.   

 

Photos Anne Héloïse Botrel / Eddy Rivière 

Confrérie de la sardine

photo-confrérie-de-la-sardine

Christian POUCLET est sardinopuxiphile vendéen (Giras). Il collectionne les boîtes de sardines, véritables objets d’art, supports de la création artistique de beaucoup de peintres locaux vendéens. Il s’investit pour que la pêche à la Sardine de Saint Gilles Croix de Vie soit reconnue dans toute son unicité. La Sardine est la reine du XVIIè siècle, mais doit attendre la création de la Confrérie de la sardine en 1992 et l’association des Sites Remarquables du Goût en 1998. Ce n’est qu’en 2000 que la Sardine de Saint Gilles Croix de Vie obtienle 1er Label Rouge pour un poisson sauvage. Chaque année depuis 2010, le Port accueille un Village des Saveurs et Traditions des produits de terroirs Français labellisés Site du goût 

Christian devient membre en 2019 du conseil d’administration de la Fédération Nationale des Sites Remarquables du Goût. Actuellement Président de la Confrérie de la Sardine de Saint Gilles Croix de Vie, cette dernière valorise l’esprit et les valeurs de cette pratique ancestrale. Par son dévouement, la pêche à la sardine de Saint Gilles Croix de Vie est officiellement inscrite sur la liste ministérielle du Patrimoine Culturel Immatériel (PCI) de France, depuis cette année. 


Les Joyeux Vendéens

joyeux_vendeens_1

De renommée mondiale, ce groupe de recherche et d’expression des traditions populaires présente les traditions vendéennes sur les scènes des plus grands festivals internationaux comme l’hiver dernier à Tulancingo au Mexique. Soucieux de transmettre les traditions aux générations futures, ils sont les initiateurs de l’école départementale de musique traditionnelle en Vendée dont ils sont chargés de la gestion. La Trad’Académie, c’est le nom de la section d’enseignement dédiée aux enfants. Cette école sensibilise les plus jeunes aux gestes d’autrefois. Une section Mémoire du haut bocage effectue également des recherches pour la publication de livres d’histoire. Les membres des Joyeux Vendéens sont investis dans de nombreuses instances départementales, régionales, nationales et internationales, ce qui leur permet de mener de nombreux projets. Derniers en date de 2019 : créer sur le plan national, une école de musique traditionnelle et inscrire la danse de la brioche au patrimoine immatériel de l’UNESCO. 


Émilie Francisco

emilie-francisco

Émilie Francisco est une lycéenne de 17 ans, native de la Roche sur Yon. 

De parents vendéens, avec une ascendance paternelle portugaise, Emilie, passionnée de lecture, a choisi l’écriture pour exprimer sa créativité. Depuis toute petite, rêveuse et pleine d’imagination, elle a la tête remplie d’histoires. 

De nature timide et réservée, elle souhaite rester discrète et commence alors son aventure sur Wattpad en 2016 puis à écrire The Seven Demons en 2017. Ce roman raconte l’histoire d’une adolescente qui fugue pour retrouver son frère disparu. Elle croisera sur sa route sept garçons et se retrouvera à cohabiter avec eux. Elle devra faire face à son passé, mais surtout à ses propres zones d’ombre…  

Grâce aux lecteurs de Wattpad, réseau social basé sur la lecture et l’écriture, son histoire a récolté près de 4 millions de vues en moins de 2 ans. Elle a alors été contactée par une maison d’édition reconnue, qui commence par publier une version numérique en février 2019, puis papier en septembre 2019. 

En écrivant The Seven Demons, elle ne pensait pas un jour être éditée, et encore moins par une grande maison d’édition. 


Suivez-nous sur Facebook :

… ou sur twitter :