Category Archives: Economie

Happy Workshop

happyworkshop

Nouvelle marque vendéenne de tissus

Elles s’appellent Sophie AIELLO et Lucie RENAUDEAU. 

L’une est styliste à Landeronde, l’autre graphiste au Bernard. 

Deux mamans passionnées, mais aussi deux entrepreneuses ambitieuses. Elles viennent de se lancer dans une folle aventure : lancer une marque de tissus aux motifs enfantins et respectueux de l’environnement. Elles sont attachées à ce que leurs créations soient imprimées localement sur du coton bio et éthique. 

Sophie AIELLO était créatrice de robes de mariées. Suite à la naissance de sa fille, Sophie a souhaité lui créer elle-même des vêtements, et constate alors qu’il est difficile de trouver des tissus pour enfants qui soit à la fois bio, éthiques et colorés.

Sophie pense alors créer ses propres motifs quand elle croise la route de Lucie RENAUDEAU, jeune maman, graphiste et web designer indépendante, qui défend les mêmes valeurs parentales et philosophiques. Ensemble, elles fondent cette année HAPPY WORKSHOP, que l’on peut traduire littéralement par « l’atelier heureux », et lancent leur marque de tissu, mais pas n’importe lequel. Attachées à la nature et au respect de la planète et de tous ses habitants, elles recherchent des fournisseurs français sensibilisés aux mêmes valeurs.

Afin de lancer leur entreprise, elles ont lancé cet été une campagne de crowdfunding sur la plateforme Ulule. L’objectif était de récupérer 3 000 € de commandes pour financer la première collection. Parmi les contributions, c’est 5 collections de tissus au mètre ou en coupon qui feront le bonheur de créateurs stylistes ou de couturières amatrices qui cherchent des tissus de qualité made in France et certifiés GOTS. Elles proposent également des affiches, des carnets, des cartes, imprimés en Vendée, et des coussins, couvertures, matelas de sol, tentes de sieste fabriqués par elles-mêmes.

L’objectif a été largement atteint, en septembre 2018, leur cagnotte a triplé ! 

Fraichement installées au Village de la Vergne, Sophie AIELLO et Lucie RENAUDEAU souhaitent pérenniser leur nouvelle marque vendéenne Happy Workshop.

VOTEZ EN LIGNE


Juste & Vendéen

juste-et-vendéen

Une marque agricole 100% locale

La démarche Juste & Vendéen, filiale de la marque Juste, est née de la volonté d’agriculteurs et agricultrices vendéens de se regrouper pour proposer aux consommateurs des produits de qualité, tracés et à des prix rémunérateurs pour les producteurs (0.45 €/L de lait contre 0.35 €/L par exemple).

Ce projet, né début 2017, est le fruit d’une réflexion menée par la FDSEA (Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles) et les Jeunes Agriculteurs de Vendée. Depuis fin juin 2018, les bouteilles de lait vendues sous l’appellation « Juste & Vendéen » sont disponibles dans les enseignes U. D’autres produits viendront par la suite.

VOTEZ EN LIGNE


Cindy PINEAU

cindy-pineau

Un accroche bracelet innovant

La Vendéenne, Cindy PINEAU, vient de remporter la médaille de Bronze du célèbre Concours Lépine, catégorie « Nature et art de vivre », à la Foire de Paris, début Mai 2018, pour son accroche bracelet.

L’accroche bracelet : est un petit objet qui tient dans la main et qui permet de mettre son bracelet sans l’intervention d’une tierce personne », décrit simplement Cindy Pineau.

Cindy PINEAU décide de concevoir ce produit et se lance dans l’entrepreneuriat, cherche des informations sur Internet, créé sa micro-entreprise. Et travaille ainsi pendant deux ans en intérim le temps que son projet aboutisse.

Une fois le produit créé, il a été fabriqué à Nantes par la société de plasturgie Caliplast. L’objet ressemble à petite cuillère, décliné dans de multiples coloris. Il est fait de plastique « recyclé et recyclable » et est entièrement « made in France ».

Depuis novembre 2017, l’accroche bracelet est commercialisé sous la marque « C’ sympa ça ». L’accessoire coûte 2,90 € et est en vente sur Internet. On peut le trouver également chez certaines enseignes « Centrakor » et il pourrait bientôt se retrouver chez les bijoutiers.

Environ 15 000 accroches bracelets ont été vendus début 2018, et espère en vendre 50 000 d’ici la fin de l’année. Son ambition est affichée. Cindy Pineau recherche un distributeur afin de commercialiser son produit.

VOTEZ EN LIGNE


Macha BRIZAY

macha-brizay

De la lingerie adaptée à la perte d’autonomie

Macha Brizay a remporté le 29 Mars 2018 le premier prix du trophée de la SILVER ECONOMIE, dans la catégorie « meilleure initiative recherche et développement » devant quinze participants, lors d’une soirée nationale, à Paris.

Ce prix récompense un produit inventif : de la lingerie féminine qui s’adapte à la perte d’autonomie.

Macha BRIZAY vient de fonder sa société qui s’appelle BRAXIERE ET CETERA, basée à SAINT HERMINE, en début d’année.

BRAXIERE ET CETERA est une ligne de lingerie dont le but est d’être à la fois confortable et féminine. Elle s’adapte à toutes les morphologies et à tous les problèmes engendrés par la perte d’autonomie. Le souhait de Macha BRIZAY est de créer des produits qui répondent aux problèmes de rééducation de mouvements, d’accident de la vie, de handicap léger ou lourd… avec une touche de féminité.

Une ligne de lingerie qui s’enfile et s’attache facilement et qui ne contraint pas la poitrine. Une culotte taille haute ou basse qui se ferme sur les côtés et ou devant. Une ligne sexy, féminine qui permet de se sentir toujours femme et belle, malgré l’âge, les accidents et maladies de la vie.

Macha BRIZAY possède un parcours professionnel rempli. Elle a travaillé pendant de longues années dans la lingerie, en tant que responsable technique et développement, depuis le dessin jusqu’à la vente, pour de grandes marques de sous-vêtements en France et à l’étranger. Elle est ensuite devenue acheteuse pour la marque très connue Victoria Secrets.

Forte de ses connaissances, Macha BRIZAY s’est lancée à son compte dans la création de sous-vêtements pratiques, ergonomiques et sexy !

VOTEZ EN LIGNE


Mélisande NOURY

melisandre-noury

Créatrice et poissonnière 2.0

Mélisande NOURY a créé un site internet, début d’année 2018, de vente de poisson frais, livrés à domicile.

En effet, dans un contexte de développement croissant des ventes en circuit court, du producteur au consommateur, Mélisande NOURY a eu l’idée de créer un site internet « pêché maison ». Il s’agit ainsi d’un concept de vente en ligne de poisson frais. Son site internet propose également des recettes gourmandes et conviviales, et des conseils de conservation des poissons.

Mélisande NOURY n’est pas arrivée par hasard dans ce milieu. Native de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), elle a découvert la Vendée il y a plus de dix ans lorsque son père a racheté l’entreprise Fil’mer, entreprise de préparation du poisson (découpe, filetage, conditionnement et préparation de poisson) basée à Givrand. Depuis, son père a quitté l’entreprise.

Mélisande NOURY a alors créé un partenariat avec cette entreprise. Elle lui commande du poisson et utilise une des machines pour découper et emballer son poisson sous vide. Selon les commandes via internet, le poisson est ainsi emballé sous vide par ses soins. Puis, il est livré dans toute la France métropolitaine dans des pochettes isothermes ISOPRO®, garantissant une température entre 0° et 2°. Les filets et pavés sont ainsi livrés directement à domicile, prêts à être cuisinés ou alors congelés chez le consommateur.

En France et dans le monde entier, la consommation de poisson et de produits issus de l’océan est en augmentation constante, les Français, étant de plus en plus soucieux de la qualité et de l’origine des produits, se trouvent dans une démarche de mieux consommer. Pêché Maison, essaye de répondre à ces nouvelles attentes, et privilégie les poissons pêchés au large des côtes françaises.

Afin de rester au plus proche des pêcheurs et des criées vendéennes, Mélisande NOURY a installé son atelier « Pêché Maison » à Saint-Gilles-Croix-de-Vie (85).

VOTEZ EN LIGNE


Suivez-nous sur Facebook :

… ou sur twitter :